Rencontre

Apelinfos juin 10
Raphaël Vongsuravatana : Président de l’Apel de Gironde et membre du Réseau d’animation pastorale

Raphaël Vongsuravatana

Président de l’Apel de Gironde et membre du Réseau d’animation pastorale

Témoignage d’un homme de terrain, qui concilie pastorale et caractère non confessionnel de l’Apel.

Quel peut-être le rôle d’une Apel, association non confessionnelle au sein d’une institution catholique, en matière de pastorale dans un établissement ?

Une question apparemment paradoxale, qui oriente pourtant l’action de Raphaël Vongsuravatana, président de l’Apel départementale de Gironde et membre du Réseau national d’animation pastorale (RAP).
« Le caractère non confessionnel de l’Apel est une chance pour le mouvement, affirme-t-il : il nous permet de nous ouvrir à toutes les familles, de les accueillir dans leur diversité, en ayant toute légitimité pour les représenter. Le soutien que nous apportons au caractère propre de l’Enseignement catholique n’est d’ailleurs pas en opposition avec cette spécificité, il la rejoint même dans son essence : s’ouvrir à toutes les dimensions

de la personne, l’accueillir quel que soit son parcours, sa situation personnelle ou sa relation au spirituel, et cheminer avec elle. »
Élu président de l’Apel de Gironde cette année, Raphaël Vongsuravatana est impliqué dans la pastorale de son département depuis plusieurs années. Son souci : aider les Apel à trouver leur juste place dans les établissements, sans empiéter sur les prérogatives des chefs d’établissement ou des responsables de pastorale scolaire. «Nous sommes une association de parents, précise-t-il, c’est pourquoi j’encourage les Apel à s’investir dans la pastorale en mettant en place des actions à destination des parents : par exemple en organisant des lieux d’échange, dans un climat de confiance qui permette à chacun de s’exprimer et de prendre conscience que ces sujets ne sont pas affaire de spécialistes. Transmission des valeurs, éducation affective des adolescents, tous types de thèmes peuvent être abordés, même si la diversité des parents est grande. C’est par une attitude d’écoute et d’accueil à l’égard de tous les parents que les responsables Apel pourront témoigner efficacement de leur Foi.»

Et il ajoute: «Même avec des parents qui gardent leurs distances par rapport à la religion, il est possible de s’accorder sur l’idée que l’école ne peut se contenter d’instruire un enfant : elle se doit également de l’aider à se construire sur les autres plans, développer son esprit critique, éveiller sa conscience, tout en respectant sa liberté».

Apel infos n° 91 mai-juin 2010

Raphaël Vongsuravatana – Pathom Vongsuravatana – Thaïlande – Mentions légales – Martine Vongsuravatana – Château Saint Lô – Siam – Thaï Memory